La newsletter
Cha's Hands

Recevez deux fois par mois mes nouveaux projets et des inspirations couture ainsi que mon actualité du moment.

Foire Aux Questions

L’idée de cette page est de recenser les questions que vous me posez le plus souvent afin de les centraliser et d’y répondre à un seul et même endroit ! J’aborde plusieurs sujets comme mon parcours professionnel, mon parcours en couture, mon matériel dédié à la couture et à la photo ou encore les partenariats que je peux avoir.

Mon parcours professionnel

J’ai passé un DUT SRC (Science et Réseaux de Communication) qui correspond aujourd’hui au DUT MMI. On y apprend la communication, un peu de marketing mais aussi des sujets plus techniques comme le réseau, le HTML ou encore la suite Adobe. Ensuite, j’ai suivi une Licence professionnelle Métiers du Médiaplanning à l’Université Michel de Montaigne à Bordeaux. Cette année d’étude était clairement orientée publicité, achat d’espace média, organisation de campagnes de communication. Puis j’ai terminé mes études par un Master Communication Digitale à l’ISEG Bordeaux. Ces années m’ont permis de faire beaucoup de stages et d’être opérationnelle aujourd’hui dans mon métier de Chef de Projet web.

La couture

Mon expérience en couture

J’ai toujours baigné dans l’univers de la couture car ma maman coud depuis toujours. Elle réalisait des costumes et a travaillé pendant longtemps chez une couturière retoucheuse. Quand j’étais petite, elle me prenait sur ses genoux lorsqu’elle cousait, et j’avais l’impression de réaliser des choses incroyables ! Plus tard, elle m’a apprit les rudiments de la couture : faire un point droit, un point zigzag, puis j’ai commencé à coudre des petites pièces comme des jupes à taille élastique. Toujours sous la supervision de ma maman. Puis quelques années après mon arrivée à Bordeaux (je suis née à Clermont-Ferrand), ma maman m’a donné une machine à coudre qu’elle n’utilisait pas (l’équivalent d’une Madam 2 aujourd’hui), et j’ai été piquée comme on dit ! La passion est née comme ça, et à partir de ce jour je n’ai plus lâché la machine à coudre. J’ai donc commencé à coudre réellement il y a 5 ans de manière assidue, plusieurs fois par semaine. 

Je me suis beaucoup formée en regardant les vidéos de Make My Lemonade et d’Atelier Scammit. J’ai aussi beaucoup appris en testant sans cesse de nouveaux patrons et de nouvelles techniques de montage. Je suis donc totalement autodidacte sur le sujet ! Enfin, j’ai toujours avec moi L’Encyclopédie de la Couture à laquelle je me réfère lorsque j’ai un doute sur une technique. 

Mon matériel couture

Je travaille en collaboration avec Singer pour mes machines. C’est une marque qui m’est chère depuis mes débuts en couture, c’est pourquoi je suis ravie de pouvoir honorer ce partenariat. 

Machine à coudre

Ma machine à coudre est la Futura 4400 que j’adore, il s’agit d’une machine électronique haut de gamme qui m’accompagne depuis plusieurs années maintenant et dont je ne me lasse pas !

Surjeteuse 

Concernant la surjeteuse, je travaille avec une HD4814 qui est super. Elle passe les épaisseurs, elle est facile à enfiler et fait de magnifiques finitions. 

Machines pour les ateliers coutures 

J’ai aussi l’habitude de travailler avec des Madam 2 que j’utilise lors de mes ateliers couture. Ces machines sont beaucoup plus simples et très faciles à prendre en main. Elles sont parfaites pour les débutantes !

Mon organisation en couture

J’ai écris un article de blog très complet à ce sujet car vous me posez souvent la question. À l’intérieur de l’article, je vous donne tous les détails de mon organisation et mes astuces pour coudre de manière efficace et réfléchie. 

Pour consulter cet article : “Mon workflow couture : 

La photographie

80% des photos de mon blog sont réalisées par mon chéri. Il prend toutes les photos de moi car il a un œil avisé sur le sujet. Les autres 20% sont réalisées par moi-même et il s’agit des photos de style « nature morte » où je fais de la mise en scène de produits pout mon blog et Instagram. C’est Alexandre qui s’occupe aussi de la retouche photo.

Le matériel photo

Depuis les débuts du blog nous travaillons avec un boitier Nikon. Nous avions au début un Nikon D700 que nous adorons et que nous avons toujours, mais il nous posait quelques soucis dans des situations à contre jour notamment. Nous sommes donc passé sur le Nikon Z6 qui est un hybride beaucoup plus léger et surtout plus performant. Ce boitier est un petit bijou de technologie, il permet entre-autre de faire de sublimes photos (même si le photographe y est pour beaucoup) et permet aussi de faire de la vidéo et a une fonctionnalité wifi. Cette fonction m’est aujourd’hui indispensable avec Instagram car cela me permet de réaliser une jolie photo au reflex et de me l’envoyer sur mon iPhone en quelques secondes. 

En ce qui concerne les objectifs, nous utilisons un 24-120 de chez Sigma F4 constant. Il nous permet de réaliser la plupart de nos photos qu’elles soient des photos de détails ou des photos plus grand-angle.

La retouche photo 

Nous travaillons avec le logiciel Lightroom qui nous permet d’organiser nos collections pour chaque shooting. Cet outil permet de trier les photos de manière rapide et de procéder à de jolies retouches. Alexandre a créé des presets (sortes de réglages) prédéfinis dans Lightroom que nous utilisons pour ajuster la colorimétrie et la lumière de nos photos. 

Il existe aussi une application pour iPhone et iPad qui nous permet de synchroniser nos collections où que nous soyons. De cette façon je peux retoucher une photo sur n’importe quel support et les télécharger pour les poster sur les réseaux sociaux en un clin d’œil.

Les partenariats 

Je travaille avec des partenaires qui me sont chers afin de pouvoir vous créer du contenu de qualité de manière récurrente. Comme précisé plus haut, mon partenaire principal est Singer, qui me prête mes machines depuis plusieurs années. 

 

Je travaille de trois façons avec les marques (tous secteurs confondus). 

  • Le don de produit de la part de la marque en échange de la création de contenu et de la diffusion sur mes réseaux sociaux ou mon blog. Dans ce cas il n’y a pas d’échange financier. 
  • Je peux aussi intégrer des liens d’affiliation dans mes posts ou mes articles de blog. Ces liens trackés me permettent d’avoir un rémunération basée sur un pourcentage d’une commande réalisée grâce à ma communication. 
  • La création de contenu rémunérée, il s’agit ici de la même choque que pour la première option mais ici je suis rémunérée pour créer le contenu en question. 

 

Dans tous les cas, je choisis mes partenaires en fonction de mes valeurs. La marque ou le service doit me plaire, et correspondre à mes besoins ou mes attentes pour que je vous en parle. Je mets un point d’honneur à ne parler que des marques dans lesquelles je me reconnais.