Publié le 24 septembre 2018

coudre une robe en guipure pour un mariage

DIY : coudre une robe pour invitée de mariage en guipure

Nouveau challenge couture sur le blog, je vous explique comment vous coudre une robe pour invitée de mariage en guipure.

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez pu apercevoir mes nombreuses stories à propos de cette robe !

Elle vous a beaucoup plu, et j’en suis très fière car nous l’avons créée sans patron. Oui, “nous”, car j’ai cousu cette robe avec l’aide de ma maman couturière.

J’avais repéré cette sublime guipure sur tissus.net en faisant un repérage pour mon kimono en dentelle et j’ai craqué sur la couleur ainsi que le motif fleuri. Puis, cette guipure bleue m’est restée en tête, et j’ai donc cherché un projet qui la mettrait en valeur. Par la suite, je suis tombée sur une robe midi, avec un bustier à fines bretelles. La jupe a du volume, car elle est composée de plis creux. J’ai eu un coup de coeur, c’était cette robe que je souhaitais coudre !

Aujourd’hui je vous explique donc comment coudre une robe pour invitée de mariage en guipure. Et ce tutoriel couture s’apprête à être plus personnel que les autres car j’ai vécu un vrai moment de partage avec ma maman, lors de la confection de cette robe. Par ailleurs, ne m’en voulez donc pas si cela relate plus une après-midi couture mère / fille plutôt qu’un simple DIY !

Matériel nécéssaire

Coudre une robe pour invitée de mariage en guipure

Pour coudre cette robe, j’ai d’abord essayé de chercher un patron qui y ressemblerai. En vain, je me suis rabattue sur la méthode du moulage.

Je tiens à vous préciser que je ne maîtrise absolument pas cette technique, c’était tout à fait improvisé, mais cela a fonctionné pour la confection du bustier.

#1. Mouler le bustier sur le buste

Lorsque l’on créé un moulage pour réaliser un vêtement, la technique veut que l’on travaille uniquement sur un demi côté, qui sera par la suite coupé sur un tissu doublé pour obtenir une pièce entière.

Moulage du devant du bustier

À l’aide d’un tissu assez épais qui me servira de toile, j’ai moulé le devant du bustier sur mon mannequin de couture. Je l’imaginais très cintré, c’est pourquoi j’ai ajouté une pince sous la poitrine. Au niveau de l’encolure, je voulais quelque chose de très simple, en forme de V pour sublimer la dentelle et sa trame fleurie.

Pour mouler le bustier, j’ai plié ma toile de manière à avoir un rendu qui me plaisait. J’ai joué avec mes ciseaux et mes épingles, pour imaginer de toute pièce le bustier qui confectionnerai la robe.

Puis, ma maman a marqué le contour du devant du bustier à l’aide d’une craie de tailleur. Ce marquage servira de repère plus tard, lors de la coupe de la guipure ainsi que de la doublure.

Moulage du dos du bustier

Pour le dos, je souhaitais quelque chose de très simple. Ici aussi, le but était de faire ressortir la jolie découpe fleurie de la guipure.

Je suis donc partie sur un rectangle partant du côté, jusqu’au dos. Au milieu du dos, se trouvera la fermeture éclair invisible. Et le dos du bustier sera assemblé au devant par les fines bretelles.

Puis, de la même manière que pour le devant, nous avons découpé le dos. Ensuite, nous l’avons épinglé sur le mannequin. Enfin, nous avons marqué à la craie le contour de la pièce une fois satisfaites du rendu.

#2. Le bustier : tissu et doublure


Découpe du bustier : guipure + doublure


Détacher le moulage réalisé avec la toile pour s’en servir de patron. Découper le devant et le dos de la toile en suivant les tracés réalisés auparavant.

Plier la guipure, en repérant la trame que vous voulez voir sur votre encolure.

Pour le devant : placer la toile au pli sur la guipure. Veiller à bien disposer l’encolure de la toile sur la trame de la guipure que vous avez choisie pour obtenir une belle encolure.

Concernant le dos, réaliser la même étape mais ils vous faudra deux dos.

 

Épingler, et couper vos pièces en laissant 2 cm de marge qui vous serviront de valeur de couture. Vous obtiendrez 6 pièces : 1 devant et 2 dos dans la guipure + 1 devant et 2 dos dans la doublure.

 

Enfin, ne pas oublier pas de repérer les pinces sur la guipure et la doublure à l’aide d’une craie de tailleur.

Concernant la doublure, réaliser exactement la même chose en laissant une marge plus importante (au cas où), de 3 cm.


Vue du devant du bustier avec les deux pincesVue d'un des dos du bustier avec la pince
Vue du devant du bustier avec les deux pincesVue d'un des dos du bustier avec la pince

Réaliser les pinces sur le tissu et la doublure du bustier

Comme vous avez pu le voir précédemment, le devant et les deux dos du bustier sont composés de pinces. Il y en a deux sous la poitrine  et deux dans le dos pour cintrer la taille.

Épingler les pinces, sur le devant, les deux dos en guipure et sur chaque doublure.

Puis les coudre au point droit en suivant les différents tracés.

Assembler le bustier à sa doublure

Disposer la guipure et sa doublure de la même manière que sur la photo. Il faut savoir que la doublure doit être positionnée juste après la trame de guipure que vous souhaitez laisser apparente sur l’encolure du bustier.

Ensuite, ne pas oublier de prendre les bretelles en sandwich entre la doublure et la guipure. Elle doivent être positionnées sur chaque coin du col en V.

Une fois le tout épinglé, piquer au point droit. Et, retourner votre ouvrage. Continuer en aplatissant les coutures à l’aide du fer à repasser en position délicat.

Puis, réaliser la même chose sur les deux dos.

Assembler le devant et les dos du bustier

Disposer le devant du bustier endroit face à vous. Puis juxtaposer les côtés des deux dos sur chaque côté du devant, endroit contre endroit.

Par ailleurs, ne pas hésiter à faire un point de bati pour assembler le bustier. Cela vous permettra de vérifier que le bustier vous va bien. S’il est trop grand, recouper un peu les deux dos, en conservant une marge nécéssaire à la couture de la fermeture éclair.

Épingler les deux côtés, puis piquer au point droit.

#3. Créer la jupe de la robe

Pour créer le bas de la robe, il faut partir d’un rectangle. La largeur de ce rectangle sera déterminée par votre tour de taille et le nombre de plis creux que vous souhaiterez réaliser.

Voici le petit calcul établi que j’ai réalisé (les chiffres sont en cm) :

  • tour de taille + (nombre de plis x longueur d’un pli) + (valeurs de couture x 2)
  • 87 + (8 x 12) + (3 x 2)
  • 189

Concernant la longueur du rectangle, il suffit de prendre la mesure de votre taille jusqu’en dessous du genoux (personnellement j’ai choisi une coupe midi), puis d’y ajouter la valeur de couture. Gardez 3 cm de valeur de couture au niveau de la taille et sur le bas de la jupe, il n’y aura pas d’ourlet puisqu’on garde la trame du tissu.

Enfin, découper 2 rectangles dans la guipure et dans la doublure selon les calculs pré-établis. Le rectangle de la doublure doit être moins long que celui pour la guipure.



Créer les plis creux

Un pli creux est formé de deux plis couchés qui se regardent.

Pour créer votre pli creux, il faut placer plusieurs repères :

  • Placer une première épingle, là où le pli doit se situer (A)
  • Puis, placer une seconde épingle à 3 cm de la première vers la gauche (B), et placer une troisième épingle à 3 cm de celle-ci (C).
  • Enfin, placer une quatrième épingle à 3 cm de la première vers la gauche (D), puis placer une cinquième épingle à 3 cm de celle-ci (E).

Vous obtenez 5 repères, comme sur le schéma ci-après.

Pour créer votre pli creux, il suffira de ramener le point C en A, et le point E en A. Ainsi, les points B et D formeront chacun un pli.

Répéter cette étape pour chacun des plis ( 8 au total ). Puis une fois que le tout est épinglé, superposer la guipure et la doublure comme présenté sur les photos. Et, réaliser un point de bati avant de passer sous la machine à coudre pour sécuriser votre travail. Enfin, coudre un point zigzag pour fixer la guipure à la doublure.

Les finitions des bas de jupe et doublure

Réaliser un ourlet de 1 cm sur la doublure pour obtenir une jolie finition sur l’intérieur.

Concernant la trame de la guipure, vous pouvez la redécouper à l’aide d’un petit ciseau si elle est n’est pas nette.

#4. Assembler le bustier à la jupe

C’est le moment où la magie opère, le moment d’assembler la robe pour invitée de mariage en entier !

Épingler le bustier à la jupe

Dans un premier temps, épingler le bustier à la jupe, endroit contre endroit. Il faut bien faire attention à faire coïncider les pinces du bustier au niveau des plis de la jupe.

Cette étape est très fastidieuse car il y a beaucoup de tissu à manipuler. Mais prenez votre temps, le rendu ne sera que plus joli !

Coudre un fil de bati et ajuster

Une fois que tout est correctement épinglé, coudre un fil de bati pour sécuriser tout cela. Vous pouvez essayer la robe sur vous, et ainsi, voir si la couture vous convient. C’est le moment d’ajuster si vous en avez besoin.

Piquer

Lorsque vous êtes satisfaite du rendu, vous pouvez passer sous la machine à coudre et piquer au point droit. Prenez bien votre temps à cette étape, car il y a beaucoup de matière !

N’hésitez pas à surfiler une fois la couture réalisée pour rendre l’intérieur plus propre !

Fermer la jupe

Sur le dos de la robe, vous devez retrouver une grande ouverture qui constituera l’emplacement de la fermeture éclair. Vous pouvez reporter la longueur de votre fermeture éclair en partant du haut du bustier, jusqu’au milieu de la jupe. Puis, placer une épingle à cet endroit.

Ainsi, vous pourrez fermer la jupe endroit contre endroit en l’épinglant et en la cousant au point droit.

#5. Poser la fermeture éclair


Votre robe pour invitée de mariage est quasiment terminée !

Préformer l’emplacement de la fermeture éclair

Dans le dos de la robe, il y a une ouverture prévue pour la pose de la fermeture éclair. Pour coudre celle-ci, veillez à plier la doublure et la guipure vers l’intérieur du vêtement. Marquer ce pli au fer à repasser. Vous pouvez surfiler les bords de ces replis si ce n’est pas déjà fait.

Épingler la fermeture éclaire

Disposer la fermeture éclair invisible sur l’emplacement prévu. Puis, épingler. Veillez à bien regarder le rendu sur l’endroit de la robe pour que la taille, et le haut du bustier coïncident.

Ensuite, lorsque vous serez satisfaite du rendu, coudre un point de bati pour éviter que la fermeture éclair ne bouge pendant la couture.

Enfin, changer le pied presseur de votre machine à coudre pour un pied presseur spécial fermeture éclair. Coudre au point droit tout le long de la fermeture éclair.

Et c’est terminé !

Accessoiriser ma robe pour invitée de mariage en guipure

Comme vous le savez j’ai porté ma jolie robe lors d’un mariage auquel j’étais invitée à la rentrée. J’ai adoré la porter, quelle satisfaction de coudre un ouvrage aussi ambitieux que celui-ci !

Pour accessoiriser cette robe en guipure, j’ai donc choisi des sandales de chez Minelli, et je portais mon sac balinais pour casser un peu le côté trop girly de la tenue. Côté bijoux j’ai fais simple, j’ai juste porté mes boucles Margi Darika que j’aime beaucoup trop. Et pour la coiffure, c’est Camille Albane Chartrons à qui j’ai fais confiance comme toujours !

J’espère que cette robe pour invitée de mariage vous aura plu !

J’ai pris beaucoup de plaisir à la coudre, et à vous partager tout le procédé en stories. C’était un vrai challenge pour moi et je suis contente de l’avoir réussi. Je vous laisse avec les photos du shooting !

coudre une robe en guipure pour un mariage

Matériel offert par tissus.net

Comments 12

    1. Post
      Author

      Hello !
      Merci beaucoup pour ton commentaire, ça me fait très plaisir.
      C’est vrai que le moulage a ce côté créatif au sens pur et c’est si agréable…
      J’ai hâte de voir tes prochains modèles, à très vite !

  1. Waouhhh elle est juste sublime cette robe, je suis complètement fan !! Merci pour ce tuto très complet ! Malheureusement, la guipure n’est plus en stock chez Tissus Net mais je vais me mettre en quête ! L’idée d’avoir découpé les bords en suivant les fleurs fait tout le charme de cette robe ! Bravo !!

    1. Post
      Author

      Hello !
      Oui malheureusement elle n’est plus en stock, je l’ai cousue cet été donc cela date un peu.
      Ils en auront sans doutes de nouvelles !
      J’espère que mon tuto sera clair, ça n’a pas été évident à expliquer…
      Oui garder la trame des fleurs sur le bustier et le bas de la robe était un prérequis pour moi et je suis contente d’avoir réussi à le faire !
      Belle journée,

    1. Post
      Author

      Merci Estelle pour ce commentaire.
      Il suffit d’avoir de la patience ! C’est la clé en couture pour ce type de projet. Car en vérité il n’y a rien de bien compliqué 🙂
      Très belle journée à toi !

    1. Post
      Author

      Hello Justine,
      Merci pour ton petit mot ! Oui, j’adore l’effet de transparence, cela met en valeur cette magnifique guipure.
      À très vite,
      Charlène

    1. Post
      Author
  2. Bonjour, la robe est très belle !
    Couturière professionnelle, je te donnerais plusieurs conseils pour une prochaine et pour celles qui souhaitent en réaliser une aussi :
    – La doublure du haut : ce serait mieux de rabattre la valeur de couture du haut à la main plutôt que de coudre à la machine.
    – Les pinces dans la guipure : tu aurais pu les coudre avec la doublure et ensuite les recouper à 5mm de la couture et écraser les bords au fer (surfiler les bords machine ou main), ainsi elles n’auraient pas été visibles sur le bustier.
    – Recouper les valeurs de couture sur les côtés à 5mm et les surfiler.

    Bonne journée !
    Laurence

    1. Post
      Author

      Bonjour Laurence,

      Merci pour votre commentaire, effectivement il y a toujours des choses à améliorer 🙂
      – Pour la doublure je n’ai pas eu de soucis quant à la couture à la machine, mais en effet avec une dentelle plus fine la couture à la main serait plus appropriée.
      – Concernant les pinces au niveau du buste, vu que je porte la robe sans soutient-gorge je ne trouvais pas agréable d’avoir la couture contre ma poitrine. C’est pourquoi j’ai cousu les pinces de façon à n’avoir que la doublure au contact de ma peau.
      – Et concernant les valeurs de couture, 5mm me paraissent trop peu vu que la guipure était très ajourée, cela m’aurait posé problème pour avoir des coutures régulières.

      Merci d’avoir pris le temps de me conseiller en tout cas.
      Très belle journée,
      Charlène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.