Robe Virevolte atelier Scammit

Virevolte en version robe de l’atelier Scammit

Je suis tellement ravie d’enfin avoir cousu un patron de l’Atelier Scammit ! Je vous présente aujourd’hui Virevolte en version robe… 


Tissu double gaze nude chez Mercerine


J’ai sélectionné mon tissu sur la boutique en ligne Mercerine.

Il s’agit d’une double gaze Rico Design de couleur nude qui s’apparente un peu à un rose poudré. C’est la première fois que je couds de la double gaze et je comprends enfin l’engouement autour de cette matière. En effet, le tissu est facile à coudre, il se tient bien, ne s’effiloche pas et le tombé est incroyablement beau ! À porter, c’est un vrai bonheur, c’est très léger et respirable.

La double gaze est imprimée de manière aléatoire de petits pois couleur or. C’est le détail qui m’a fait craquer sur ce tissu ! Associé à la coupe de Virevolte, j’imaginais tout de suite le côté sage de cette création.

Sachez que vous pouvez bénéficier de 15% de réduction sur le site Mercerine du 26 juillet au 2 août avec le code 15CHASHANDS. L’offre est non cumulable mais cela vous permet déjà de vous faire un petit plaisir, vous verrez la nouvelle collection est trop chouette !



Virevolte en version robe

Les patrons de l’atelier Scammit sont assez reconnus, et j’avoue que j’avais envie de me lancer depuis un moment.

Les coupes sont simples mais il y a toujours un petit détail qui vient challenger notre niveau en couture. Sur le patron Virevolte, ce sont les volants au niveau de l’emmanchure qui m’ont plu. Associés à cette découpe triangulaire au niveau de la taille, je trouve cela très original, sans être trop.

C’était aussi l’occasion de tester ma nouvelle machine à coudre Singer Futura 4400 que j’apprivoise avec grand plaisir.

Concernant le patron Virevolte, je l’ai cousu à ma taille habituelle en 36. J’ai choisi la version manche courte et j’ai choisi d’y associer le petit volant.

Il est très bien coupé, et simple à réaliser. J’ai commencé par décalquer les 8 pièces différentes sur du papier à patron puis j’ai découpé mon tissu assez facilement. J’ai décidé de coudre cette blouse Virevolte en version robe. Par ailleurs, les seules modifications que j’ai apporté au patron sont au niveau de la longueur des basques ainsi que du volant que j’ai ajouté au bas de la robe.

J’ai globalement suivi les instructions du petit livret fournit dans le patron.

Il n’y a qu’au niveau de l’encolure que j’ai un peu trimé. En effet, le biais de l’encolure n’est pas prévu dans les pièces à découper sur le patron. J’ai donc improvisé en essayant de coudre une sorte de parementure que j’ai repliée vers l’intérieur pour en faire un biais. À ce niveau là, il me reste encore des progrès à faire car je ne suis pas totalement satisfaite du résultat qui est un peu grossier dans l’intérieur du vêtement !

Pour terminer, comme je vous le précisais, j’ai ajouté un petit volant au bas de la robe. Je suis partie de deux rectangles de 140 x 10 cm que j’ai assemblé avec une couture anglaise. Tout comme pour les coutures côtés de la robe. J’ai réalisé un fil de fronce sur l’ensemble du volant, puis j’ai épinglé endroit contre endroit sur la robe en répartissant les fronces de manière égale. Pour terminer le volant, j’ai choisi un ourlet mouchoir, tout comme pour les petits volants présents aux emmanchures. J’aime beaucoup ce type d’ourlets sur les volants, je trouve que cela rend les finitions encore plus délicates et raffinées.

Ma nouvelle machine à coudre me permet de faire de très jolies finitions, je sens que la précision n’a rien à voir avec mon ancienne Singer Madam 3. J’en suis ravie et il me tarde de tester de nouvelles fonctionnalités !

Mes accessoires

Cette robe se suffit à elle-même, selon moi. Malgré tout elle peut vite faire “petite fille” si on l’associe à des accessoires du même type.

Pour la porter, j’ai donc décidé de l’associer à une vieille paire de boots beige à sangles de chez Zara. Elle viennent apporter un côté rock à la tenue. Puis, pour rappeler le beige, je porte mon panier tissé par ma grand-mère que je ne quitte plus.

Côté bijoux, je porte mes deux colliers du moment, une médaille ramenée des Saintes-Maries-de-la-Mer et deux autres médailles que je vous présentais ici. À mes oreilles, les incroyables boucles Margi Darika. Coup de cœur pour ces boucles depuis tellement longtemps, elles sont si belles ! Le doré vient accentuer la couleur des pois du tissu, sans trop en faire.

Pour donner un peu de couleur à ce look je porte un rouge à lèvres mat de chez Camille Albane que j’aime beaucoup. Il vient apporter un peu de peps à la tenue et casser l’effet “petite fille”.


J’ai beaucoup aimé coudre cette Virevolte en version robe, le tissu était très agréable. Puis, je ne vais pas vous le cacher, porter cette robe est un vrai bonheur lorsqu’il fait chaud ! J’espère que cet article vous aura inspiré et que les photos à l’heure dorée vous plairont. En attendant mon prochain article, je vous invite à revoir le dernier projet couture ma jupe plissée en tissu lamé




Tissu et patron offerts par Mercerine

Comments 2

    1. Post
      Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *