Publié le 27 août 2019

Coudre la blouse Alegria de Slow Sunday version robe

Coudre la blouse Alegria de Slow Sunday version robe

Que de robes sur le blog dernièrement ! Je vous parle enfin de ma version de la robe Alegria de Slow Sunday. 

En effet je couds beaucoup de robes en ce moment, car je souhaite en emmener une bonne partie lors de notre voyage qui arrive à grands pas !

Vous savez que j’adore les patrons Slow Sunday. Après avoir cousu la chemise Pernille, la jupe culotte Anja et la jupe Marlène je peux vous le confirmer !

Pour autant, c’était la première fois que je cousais un patron Slow Sunday édité en propre par la marque. Auparavant j’avais uniquement cousu des patrons disponibles dans les livres – que j’adore – Homewear et Jupes aux éditions Mango.

L’avantage de ces livres est bel et bien la découverte de marques de patrons. Cela permet de tenter de nouvelles choses et d’apprendre de nouvelles techniques.

Pour cette version robe de la blouse Alegria, j’avais envie d’une robe simple et facile à porter tous les jours.

En effet, j’ai souvent la folie des grandeurs dans mes choix de tissus, ou de patrons. Et finalement, je me retrouve avec peu de bons basiques cousus main. Pourtant ce sont ceux que je porte quand je n’ai pas d’inspiration le matin pour aller travailler – hors période estivale car quand il fait soleil j’aime porter des couleurs, des fleurs, etc. Vous savez le fameux t-shirt blanc associé à un jean taille haute ! Et bien je n’ai jamais cousu un seul t-shirt uni blanc. En effet, je couds très peu de tissus unis, donc pour ce projet j’ai sauté le pas ! Mais quand même avec une jolie couleur jaune…

Matériel

Le patron Alegria de Slow Sunday

Ce que j’ai de suite apprécié pour ce patron, c’est la possibilité d’imprimer uniquement ma taille ! En effet, en passant par Adobe Acrobat Reader, on peut décocher les tailles qui ne nous intéressent pas. J’ai donc sélectionné uniquement la taille 38, et je suis allée faire imprimer le patron sur feuille A3 chez l’imprimeur. Un gain de temps considérable, car personnellement je déteste cette étape de reconstitution du patron !

Au delà de l’aspect pratique et bien pensé du patron, celui-ci est vraiment bien coupé. Je suis partie sur une taille 38 pour mon 38 habituel et la robe tombe impeccablement. C’est simple, je n’ai fait absolument aucune modification. Les pinces font une très jolie silhouette, le décolleté tombe parfaitement juste au dessus du creux de la poitrine.

J’apprécie aussi beaucoup le montage avec des coutures anglaises. Ces étapes sont moins évidentes lorsque l’on débute en couture, mais permettent d’obtenir un vêtement avec de superbes finitions.

Quel tissu pour coudre Alegria ?

En fonction de votre choix de version pour coudre le patron (top ou robe), vous pourrez choisir un grand panel de tissu. Effectivement, le patron Alegria s’adapte à de nombreuses matières. Pour plus de facilité lors de la couture pour pourrez partir sur du coton, de la double gaze, un lin ou encore un chambray. Si vous souhaitez vous challenger un peu, une jolie soie pourrait être magnifique ou encore une viscose légère !

Personnellement je suis partie sur une viscose jaune toute simple que j’avais dans mon stock depuis longtemps. Par ailleurs, je me suis déjà cousu une autre version que j’ai hackée pour en faire une robe portefeuille dans une viscose à carreaux vichy. Puis pour cet automne, j’aimerai beaucoup en réaliser une autre dans un denim léger.

Sélection de tissus pour coudre Alegria


Modification apportée au patron

  • Coudre un volant au niveau des bas de manches

J’aime beaucoup la coupe du patron, donc la seule modification que j’ai apporté est purement esthétique ! En effet, vous connaissez ma passion pour les petits volants en tout genre.

J’ai donc ajouté un volant sur les bas de manches. Il s’agit là de volants que j’ai l’habitude de coudre, et j’ai procédé exactement comme pour l’encolure de ma robe Cosmos.

Pour réaliser des petits volants au niveau de manches de ce type, il suffit de suivre les étapes suivantes :

  • Mesurer la largeur de la manche (ici xx cm)
  • Découper deux rectangles de tissu, pour calculer leur taille suivre ce calcul : ( + 15 + 2 ) x ( + 2 ).
    • L étant la largeur de la manche
    • 15 correspond aux 15 cm que l’on ajoute pour les fronces auxquelles on additionne 2 de valeur de couture
    • h correspond à la hauteur du volant que vous souhaitez et à laquelle on ajoute 2 de valeur de couture
  • Plier le rectangle endroit contre endroit en juxtaposant les deux petits côtés, puis piquer à 1 cm du bord. Cela forme un bracelet de manche.
  • Ensuite, plier votre rectangle envers contre envers dans le sens de la largeur et marquer le pli au fer à repasser
  • Sur le côté opposé au pli, coudre 2 fils de fronces
  • Ajuster les fils de fronces pour que la largeur du bracelet de manche correspondent à la largeur de la manche
  • Coudre le volant sur la manche au point droit à 1 cm du bord et surjeter
  • Bien repasser la couture pour un rendu plus joli

Le look

Au quotidien je porte ma Alegria de Slow Sunday en version robe de manière très simple. Certaines fois avec mes Birkenstock Arizona de couleur dorée, d’autres fois avec mes sabots Moheda couleur camel !
Pour le shooting, j’avais envie de la jouer plus chic au milieu de la roseraie. C’est pourquoi j’ai sorti le rouge à lèvre, les beaux bijoux et les jolis accessoires. J’ai donc associé ma robe Alegria à des sandales à talons de couleur vieux rose de chez Minelli. Elles datent de l’an passé, je vous les avais présentées ici. Puis, côté sac, je porte un petit panier portugais offert par ma mère qui appartenait à ma grand-mère et que j’adore.
J’espère que cet article et ces photos vous auront plu, on se retrouve vite pour un article sur une autre robe beaucoup plus estivale, il s’agit du patron Mésange modifié !
Patron offert par Slow Sunday

Comments 2

    1. Post
      Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.