6 coups de cœur pour visiter la Provence

Pendant nos congés estivaux, nous avons passé quelques jours en Provence. L’occasion pour nous d’aller rendre visite à la famille, mais aussi de découvrir cette belle région riche en paysages, villes authentiques et savoir faire.

Je prends soin d’écrire ces quelques lignes pendant mon séjour pour ne pas perdre une miette de ces jolies découvertes. J’ai aimé tant de choses ! C’est en ces instants que l’on se rend compte à quel point la France est riche en tout points.

Je vous présente donc sept coup de coeur pour visiter la Provence et ses alentours. Vous y trouverez aussi bien des paysages préservées, que des villages authentiques ou encore des monuments très connus. Mais chacun d’entre eux a été pour moi un réel bonheur à découvrir. J’arrête de vous donner l’eau à la bouche, c’est parti !

#1. Arles, ville d’art et d’histoire

Première visite en Provence, premier coup de coeur : Arles. Elle est située dans le département des Bouches-du-Rhône entre Marseille et Nîmes.

Arles est très riche d’histoire. En effet, depuis l’Antiquité, d’incroyables monuments y ont été construits, incluant les fameuses arènes ainsi que le théâtre antique.

Arles m’a beaucoup plue pour son effervescence artistique. Si vous aimez la peinture, la photographie et l’art en général, vous serez ravis de découvrir les nombreuses expositions qui ont lieu chaque été dans la ville.

De nombreux workshops avec de célèbre photographes sont organisés chaque été. À destination des passionnés de photographie, qu’ils soient amateurs ou confirmés.

N’hésitez pas à vous renseigner sur le site de la ville pour être au courant des différentes expositions et activités présente lors de votre séjour.

Van Gogh à l’honneur

Le célèbre peintre Vincent Van Gogh a très longtemps été inspiré par Arles et la Provence en général.

Entre février 1888 et mai 1889 il y aura peint de nombreux tableaux inspirés par la richesse des paysages et des scènes de vies de cette fabuleuse région.

Évidemment, si vous êtes de passage en Provence, et notamment à Arles, vous retrouverez ces lieux si emblématiques que l’on retrouve sur de nombreux tableaux et dessins de Van Gogh.

Si vous aimez ce peintre, ou que vous avez juste soif d’apprendre, je vous invite à découvrir les deux lieux suivants :


• La Fondation Van Gogh

La fondation Van Gogh recense quelques-uns des tableaux du peintre éponyme. Nous avons pu voir l’exposition « Calme et Exaltation. Van Gogh dans la Collection Bührle » qui présentait huit tableaux du peintre. Cette sélection d’Emil Bührle met en exergue les différentes étapes de la carrière de Van Gogh, ainsi que sa vision de collectionneur. Pour lui, mettre en valeur et représenter la progression stylistique du peintre était fondamental.

Nous avons donc eu la chance de voir Le Vieux Clocher (1884) ainsi que Tête de paysanne (1885). S’en suivaient Les Ponts d’Asnières (1887), Autoportrait (1887) et enfin Les Sarcleuses et Branches de marronniers en fleur peintes toutes les deux en 1890. Ces tableaux retracent l’évolution de Van Gogh, de ses œuvres de jeunesse en passant par l’impressionnisme jusqu’à sa maturité artistique. Deux autres œuvres étaient aussi exposées, prêtées par le musée Van Gogh d’Amsterdam : L’Entrée dans une carrière (1889) ainsi que L’Oliveraie (1889).

Lors de notre venue, une exposition de la peintre Alice Neel était aussi proposée aux visiteurs. Cela nous aura permis de découvrir le travail de cette artiste très connue.

Fondation Van Gogh – 35 Rue du Dr Fanton, 13200 Arles – Horaires d’ouverture : tous les jours de 11h à 18h15 – Site internet

• L’Espace Van Gogh, ancien Hôtel Dieu d’Arles

Pour un moment suspendu, vous pouvez aussi vous rendre dans l’ancien Hôtel Dieu où

Van Gogh a passé quelques moments de sa vie. Il y a, en effet, séjourné en 1888 et 1889 avant d’être interné à Saint-Rémy-de-Provence.

Vous découvrirez le magnifique jardin qui a inspiré le tableau Jardin de l’Hôtel-Dieu (1889) peint par Vincent Van Gogh lorsqu’il était prêt à mourir suite à l’hémorragie de son oreille droite. L’artiste aurait tranché son oreille à l’aide d’un rasoir pour l’offrir à une prostituée à laquelle il n’était pas insensible.

L’Espace Van Gogh – Place Félix Rey, 13200 Arles – Horaires d’ouverture : du lundi au samedi de 7h à 19h




#2. Le mont Ventoux et le village de Sault

• Au sommet du Mont Ventoux

Le mont Ventoux est un sommet qui culmine à près de 1911 mètres.

L’ascension du mont peut se faire via la route goudronnée. En voiture, ou à vélo. Cependant pour gravir le mont à vélo, mieux vaut être équipé et entraîné.

Nous avons gravit le mont Ventoux en voiture, car nous n’étions pas du tout capable de cela, mais ce doit être magnifique réaliser une telle épreuve.

Au sommet, nous nous sommes promenés, au loin nous avons aperçu les Alpes.

Ce moment était tellement incroyable, quelques heures auparavant nous quittions Avignon où il faisait une trentaine de degrés pour rejoindre le sommet du Mon Ventoux. Perché à ces 1911 mètres d’altitude, un vent soufflait hyper fort et la température était descendue à 14°.

C’est vêtus de pull et de coupe vent que nous sommes donc sortis de la voiture pour admirer le paysage et celle incroyable vue.


• La lavande à Sault

Nous nous sommes rendus en Provence aux alentours du 15 Août, il était donc trop tard pour admirer les champs de lavande en fleurs. Néanmoins, vous pouvez vous rendre à Sault, une petite ville où la lavande est cultivée à peu près partout. Les lavandes sont en fleurs au mois de Juillet, c’est idéal si vous souhaitez voir l’étendue des champs fleuris.

Au moment où nous y sommes passé, les fleurs avaient été cueillies et les champs été tous vides.

À Sault, il y a aussi de nombreuses fermes où vous trouverez de la lavande, évidemment, mais aussi du miel de lavande et d’autres produits issus de ces récoltes.

Je n’ai pas pu y aller mais ce sera pour la prochaine fois. Je n’ai aucun doute sur la qualité des produits qui sont vendus directement par les producteurs la plupart du temps.

#3. Envoutantes Saintes-Marie-de-la-Mer

Je peux d’ores et déjà vous dire que mon coup de coeur va sans aucun doute pour le village des Saintes-Maries-de-la-Mer. J’ai absolument adoré l’ambiance qui s’est dégagée de ce village. La culture gitane, les odeurs de nourriture qui envahissent les ruelles, la blancheur des maisons. Puis la lumière du soleil révélant les moindres couleurs des fleurs ornant les façades… C’était si beau ! Allez visiter les Saintes-Maries-de-la-Mer si vous avez prévu de vous rendre en Provence car cet endroit est sublime.

Nous avons commencé notre visite du village par un petit déjeuner dans le somptueux café La Bohème. Ce café m’a séduite par sa décoration et ses accueillantes gérantes.

La bohème by JF – 10 place de l’église, 13460 Les Saintes-Maries-de-la-Mer



Aux Saintes-Maries, j’ai été transportée par cette foi qui est représentée partout, à chaque coin de rue et dans le regard des habitants. Tout le monde ne se sentira pas touché par cette foi omniprésente. Mais personnellement, j’ai été replongée dans cette culture qu’avait ma grand-mère et cela m’a rappelé tant de souvenirs que j’en étais émue.

Nous sommes monté sur le toit de l’église après avoir grimpé quelques marches en colimaçon. Une vue sublime s’est offerte à nous sur les toits ocres des Saintes-Maries et la mer Méditerranée. J’ai adoré ce moment suspendu hors du temps.

Se balader dans les ruelles a été tellement inspirant pour moi. De nombreuses boutiques sont présentes dans le centre ville. Vous y trouverez des épiceries locales, des souvenirs à ramener à vos proches et de nombreux restaurants où manger les spécialités du coin. Je vous invite à déguster de la gardianne de taureau et des tellines à l’ail et au persil. Ce sont les deux plats emblématiques de la région.

Vous pourrez terminer votre visite des Saintes-Maries-de-la-Mer par une petite baignade dans la mer… Rien de mieux pour se délasser après la marche !

Et si vous avez la chance d’y rester le soir, n’hésitez pas à assister à une des nombreuses fêtes gitane qui ont lieu dans le village !

#4. Somptueuse Notre Dame de la Garde à Marseille

C’était la première fois que je me rendais à Marseille, mais nous ne nous sommes pas trop attardés là-bas.

De passage sur une après-midi, nous avons tout de même eu le temps de nous rendre à pieds jusqu’à Notre Dame de la Garde depuis le vieux port. Cette basilique est très souvent appelée la Bonne Mère par les marseillais qui la considèrent comme la gardienne et la protectrice de la cité.

Ce jour-là le temps était couvert, mais fort heureusement car il faisait tout de même très chaud. Notre promenade a commencé au Musée des Civilisations d’Europe et de Méditerranée. Après avoir longé tout le vieux port, nous nous sommes arrêtés faire quelques emplettes dans la boutique Slash Store. Une belle adresse pour les hommes férus de sneakers et autres vêtements hypes.


Il vendent entre autre Deus ex Machina, Bleu de Paname, avec les classiques Carhartt, Nike, Van’s et d’autres marques très pointues.

Nous avons continué cette jolie visite par la Montée de l’Oratoire jusqu’à arriver à Notre Dame de la Garde. Quelle sublime basilique ! Je vous conseille vivement d’entrer à l’intérieur. Vous y découvrirez les nombreux hommages aux marins disparus.

Évidemment, la vue depuis la basilique est incroyable. Vous pourrez admirer la ville et ses nombreux monuments. Ainsi que la mer Méditerranée qui s’étend jusqu’à l’horizon.

J’ai vraiment adoré Marseille, même si je regrette de ne pas y être restée plus longtemps. Ce sera l’occasion d’y retourner !

#5. Le sentier des Ocres dans le Luberon

Le sentier des Ocres est un paysage sublime à voir si vous êtes de passage en Provence. Mais je vous conseille de vous y rendre très tôt. Et si possible hors saison, pour éviter la venue intempestive des touristes qui gâchent un peu ce type de visite.

L’entrée pour le sentier long qui dure environ une heure coûte 2,50€. Il y a donc de nombreuses familles qui se rendent là-bas pour se divertir.

Les couleurs des paysages qu’offrent les Massifs d’Ocres sont incroyables. Vous découvrirez des couleurs chaudes telles que les rouges, les orangers et les jaunes. Mêlés au bleu du ciel, ainsi qu’aux camaïeux de verts de la flore, c’est splendide.

N’hésitez pas à vous renseigner sur le site internet du Luberon pour connaître les différentes promenades et randonnées à réaliser dans la région.

Je vous conseille aussi de vous rendre dans le petit village de Gorde, qui se situe proche des monts d’Ocres.

Ce village typique de Provence est très joli, vous pourrez y faire de jolies photos, découvrir de très belles petites boutiques, et acheter quelques spécialités locales. Cependant à la saison estivale, beaucoup de touristes s’y rendent.

#6. Apaisante Camargue

Pour terminer, cette sublime région naturelle est vraiment inévitable si vous vous rendez en Provence. Classée comme réserve de biosphère et parc naturel régional, la Camargue abrite un patrimoine vivant exceptionnel.

Dans les salins de Giraud, nous avons eu la chance d’apercevoir des flamants roses ainsi que des taureaux de Camargue. Quelques traces de ragondins aussi ! Par ailleurs, ce fut une promenade très apaisantes, où nous étions tout petits au milieu de la faune et la flore sauvage de la réserve.

Il faut savoir qu’en Camargue, le sel est présent dans le sol. C’est la nature des sols, plats et principalement constitués d’argile, qui permet d’extraire le sel facilement.

Nous nous sommes levés à l’aube pour découvrir les Salins de Giraud et aller faire quelques photos d’une jupe que j’avais cousu auparavant.

J’ai beaucoup aimé l’atmosphère qui se dégageait de ces paysages… Entre frissons procurés par le vent frais, et douce chaleur du soleil qui se lève, c’était somptueux. Puis les couleurs, dans les tons pastels, étaient sublimes.

Sachez qu’il y a différentes randonnées pédestres ou à vélo à faire dans les Salins de Giraud. Voici une carte qui vous sera utile si vous prévoyez une randonnée en Camargue.


Enfin, j’espère que cet article vous aura plu ! J’y ai mis tout mon coeur et j’apprécie réellement vous parler de mes découvertes. Celles-ci sont accessibles, et permettent de découvrir la richesse de notre pays. J’espère que vous aurez l’occasion de vous rendre en Provence !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *